Traumatisme émotionnel

Le traitement du stress post-traumatique avec Laura Brun, Kinésiologue à Clamart et au Plessis Robinson

Comment dépasser un évènement traumatique : perte d’un proche, séparation, abus sexuel, violence verbale, physique… et apprendre à vivre avec tout en retrouvant la paix ? C’est dans ces épreuves les plus difficiles, ces grands moments de solitude que l’on a plus d’autres choix que d’entrer en nous plus en profondeur pour trouver la force. Cette force, qui, au fur et à mesure que l’on prend contact avec, nous guide vers la libération et l’acceptation d’une situation.

Et si l’on traitait votre stress post-traumatique ?

La démarche de la thérapeute Laura Brun

Le test musculaire : indicateur de stress inconscient

Dans le cadre du traitement du stress post-traumatique comme pour la plupart des accompagnements proposés par Laura, tout commence avec le test musculaire. Grâce au test musculaire utilisé en Kinésiologie, votre corps donne accès aux réponses de votre inconscient, il « pointe du doigt » là où il est nécessaire d’apaiser des tensions enregistrées dans le cerveau et le corps.

Une fois les informations remontées et conscientisées, les équilibrations dont votre corps a besoin pour se libérer du stress associé au traumatisme sont effectuées.
Ces équilibrations sont basées sur des techniques énergétiques chinoises, de libération stress émotionnel, de mouvements, de stimulations manuelles de points d’acupressure, d’EMDR, de visualisations etc. Le traitement de votre stress post-traumatique passera par des équilibrations.

En combien de temps peut-on dépasser un traumatisme émotionnel ?

Chaque personne est différente, la notion de temps est à proscrire dans le traitement d’un stress post-traumatique.

De plus, il ne s’agit ni de brûler les étapes de la reconstruction, ni de s’affliger plus d’angoisse qu’il n’y a déjà.

Un minimum de 3 séances espacé de 3 semaines est souvent requis. Par la suite, ensemble, nous voyons où vous en êtes.

Qu’est-ce qu’un traumatisme émotionnel ?

Le choc

L’apparition du choc émotionnel

Un choc émotionnel apparaît suite à un évènement vécu comme traumatisant car inattendu, soudain et intense sur le plan émotionnel. Un même évènement ne provoque pas toujours la même réaction selon les personnes. L’état de choc n’est donc pas lié à l’évènement en lui-même mais à la réaction émotionnelle de la personne face à celui-ci.

Il se manifeste différemment selon la personnalité et l’histoire de vie de la personne.

Ses manifestations


L’état de choc dure quelques minutes, quelques heures, voire plusieurs jours. Le corps réagit vite en libérant une grande quantité de cortisol l’hormone du stress, qui provoquent des symptômes différents :

  • L’immobilité : la personne se fige pendant un instant.
  • La fuite : La personne s’agite, crie, court ou s’enfuit. Le rythme cardiaque et la respiration s’accélèrent.
  • Les réactions inadaptées : certaines personnes peuvent se sentir désorientées et agir de façon incohérente.

L’évolution et les symptômes de l‘état de choc varient d’une personne à l’autre.
Des semaines, des mois, voire des années plus tard, il arrive qu’un réel état de Stress Post-Traumatique (ESPT) se déclare ainsi qu’une dépression ou des consommations d’alcool et de drogues.

Lorsque le stress post-traumatique prend place

Les symptômes

A ce stade, d’autres symptômes se manifestent et peuvent aboutir à la nécessité d’un traitement du stress post-traumatique :

  • Désespoir et sentiment de solitude extrême
  • Anxiété, peurs, angoisses et sentiment d’insécurité
  • Déni, colère
  • Réminiscence de l’évènement sous forme de flashs
  • Troubles du sommeil (difficultés d’endormissement, cauchemars)
  • Perte des repères et du sens de la vie
  • Grande fatigue, apathie
  • Douleurs physiques
  • Difficultés de concentration et de mémorisation
  • Culpabilité, honte

Les évènements pouvant causer un stress post-traumatique

Que l’on soit victime ou témoin d’un évènement, qu’il soit jugé grave ou non, n’oublions pas que la réaction émotionnelle est propre à chacun.

Agression, abus sexuels, harcèlement moral, accident, perte d’un proche, rupture amoureuse, catastrophe naturelle…

Perdre sa peluche pour un enfant pourra être vécu comme un réel drame. Stress post-traumatique à traiter ou non, c’est selon la personne !

Prendre RDV dans le 92, à Clamart ou au Plessis Robinson, avec la Kinésiologue Laura Brun

Les lieux d’accompagnement

Pour vivre votre traitement du stress post-traumatique :

  • Cabinet de kinésiologie de Clamart : 8 rue François Desprez, 92140 Clamart
  • Cabinet de kinésiologie du Plessis Robinson : 33 rue Amédée Usseglio, 92350 Le Plessis-Robinson
  • A distance en visio : Skype, Whattsap vidéo, FaceTime...

Votre RDV de kinésiologie à Clamart, au Plessis Robinson, ou à domicile

Par téléphone en appelant le 07 69 89 94 01

Par message en remplissant le formulaire de contact disponible ici